Latche
Les Rencontres du progrès
Penser demain.
Pourquoi Latche ?

Chaque fois que l’on arrive à Latche, on est saisi par un curieux sentiment. Il ne s’agit pas simplement de l’ancienne présence de l’habitant du lieu. C’est une atmosphère qui préexistait et qui a dû attirer ici François Mitterrand qui fut président parce qu’habité par l’Histoire. Le temps y est différent. Ce qui ne veut pas dire immobile. Il pèse brusquement au détour des vieux chênes lièges, des arbres rouvres et sous les grands pins qui se tordent au-dessus des dunes pétrifiées. Il existe ici une sorte de distorsion qui transforme les heures, efface le moment et prédispose à la réflexion.

Quand il nous a été proposé de réveiller le lieu, l’idée s’est imposée d’elle-même. Plutôt que de célébrer le passé, il nous fallait ici défricher les pistes des années à venir. Plutôt que de ramener les ombres, essayer de comprendre de quoi les jours de demain seront faits. Gilbert Mitterrand a aussitôt acquiescé et accepté de donner à Latche une autre vie. Celle d’un rendez-vous de fin d’été pour des rencontres diverses. Ouvert à toutes les idées. À toutes les prospectives. À toutes les controverses. À toutes les différences. Elles devront obéir à un seul impératif. Ouvrir les chemins d’un monde à construire et les contours d’un monde à dessiner. Une refondation en sorte qui peut prendre ici tout son sens, en bordure d’océan, dans cette terre Aquitaine, qui a toujours connu le grand brassage des peuples et des idées et qui en a gardé un profond goût pour l’échange et la modération. Nous avons pour cela créé une association présidée par Louis Schweitzer, garant de cet esprit d’ouverture et d’échange afin de proposer tous les ans ces « Rencontres du progrès ».

Il s’agira de retrouver dans un airial proche de la bergerie que François Mitterrand avait transformée en vaste bureau et bibliothèque, le goût des confrontations de pensée. De pouvoir pendant trois jours, sous les chênes et les pins des Landes, imaginer, dans le même lieu où, à l’invitation de leur hôte, sont venus la plupart des gouvernants de la planète du XXème siècle, écouter des avis divers, se frotter à d’autres horizons. Et surtout mieux comprendre et imaginer le monde du XXIème siècle. Un monde que nous avons l’obligation de transmettre à nos enfants dans lequel ils pourront vivre comme nous y avons vécu.

Penser demain

Jarnac, Angoulême, Hossegor, Latche, quatre lieux de François Mitterrand, quatre lieux du Sud-Ouest, de Sud Ouest. C’est dans ce petit quart de la France que se sont cristallisées une expérience et une pensée qui ont dominé la vie politique nationale au cours des années 70, 80 et 90.

Notre journal et ses journalistes ont assisté et relaté avec passion ce moment si particulier de notre histoire récente. Ils ont ainsi eu l’opportunité d’éprouver ce qui a fondé Sud Ouest aux yeux de ses créateurs et de son public aujourd’hui : un journal engagé dans la vie de ses contemporains, acteur du débat public. Un lieu vivant où s’agitent les idées de demain.

Fidèle à sa vocation, c’est donc tout naturellement que Sud Ouest, devenu site d’informations numériques, s’associe aux Rencontres du progrès. Il leur apportera toute la force et la fidélité d’un grand journal républicain.

Nos partenaires